«

»

Juil 03

Tome 1 : La belle et la bête

couv

Titre : La Belle et la Bête
Scénario : Maxe L’Hermenier
Dessins : Dem, Looky
Couleurs : Sébastien Lamirand
Nombre de tomes parus : 1
Année de parution : 2014
Editeur : Bamboo
L’avis platypus :


Pitch

plancheUn petit rappel du pitch pour ceux qui auraient vécu toute leur vie dans une grotte sans aucun accès à la culture.
Belle est une jeune fille qui vit avec son père et ses soeurs (ou pas de soeur suivant qui raconte le conte). A la différence des filles de son âge qui cherchent à épouser un homme de bonne famille, Belle, préfère se plonger dans la lecture et aider son père dans la vie de tous les jours.
Son destin va changer quand la bête voudra s’en prendre à sa famille. Belle choisi de se sacrifier et se livre à la Bête en échange de la survie de sa famille.

Mon avis

Une fois de plus on sort du classique conte de fée pour se retrouver dans un univers médiéval fantastique. Je dis une fois de plus parce que cette BD est réalisée par la même équipe qui nous avait concocté le sublime Blanche Neige dont j’avais parlé ici. La bête a tout du parfait démon dans l’apparence. Il a été maudit par un puissant sorcier et récolte des âmes perverties pour nourrir la malédiction qui le contraint à avoir cette apparence.
Comme dans le conte, Belle va vite se rendre compte que la Bête n’est pas mauvaise : sous les traits du démon se cache le coeur d’un homme qui souffre de la perte de l’Amour. L’histoire prend une tournure un peu différente dans le sens où Belle ne tombe pas forcément amoureuse de la Bête. En tout cas, c’est l’impression que l’on a en lisant ce premier volume. Parce que, oui, là, on aura le droit à 2 volumes pour ce conte. A croire que Blanche Neige a servi de galop d’essai pour reprendre ces histoires dans un univers med-fan qui déboite bien ^^.

Encore une fois, j’ai été conquis par l’adaptation du scénario et la transposition dans un univers medival fantastique. La richesse des dessins est au rendez-vous comme pour Blanche Neige. Vivement la fin de l’histoire. J’ai hâte de voir quel sera le prochain conte qui sera adapté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>