«

»

Déc 10

Premier pas en domotique

Commencer en domotique, ça coûte souvent assez cher. Il y a un minimum de matériel à posséder, mais une fois qu’on a franchi le pas, ça vient plus vite.

premier-achat-domotique

La box domotique

Il y a plusieurs solutions de « box » domotique. Il y en a des toutes faites, sous forme d’un petit boitier qui reçoit et envoi les infos. Il y a des solutions logiciels qui vont nécessiter un ordinateur sous windows ou linux allumé en permanence.
Mon but étant d’éviter le PC allumé 24/24, j’ai regardé les solutions sous linux qui pourraient tourner sur mon NAS. J’aime bien mettre les mains dans le cambouis, mais pour mettre de la domotique sur un Synology c’est pas franchement simple (ou en se limitant à certaines techno…). Ça va me demander beaucoup de boulot à l’install mais aussi pour configurer chaque nouveau module que je voudrais rajouter….
La seule solution à peu près simple ne gérant pas un récepteur/émetteur que je souhaite acquérir (j’y reviens juste après), je me suis tourné vers une solution plus onéreuse, mais beaucoup plus simple.

Avant de se lancer, il faut pas mal étudier ce qui se fait. Les divers protocoles de communication, par courant porteur, par onde radio mais pas tous à la même fréquence, par ethernet….
Ayant une maison qui n’est pas câblée en RJ45 partout, j’ai oublié la solution de l’ethernet. Après renseignement, le courant porteur (du X10 pour ce qui est le plus courant) a pas mal d’avis négatifs.
Niveau fréquence, il y a 2 protocoles. Le 433MHz qui a pas mal de bouteille déjà, avec beaucoup de modules différents qui sont, en général, peu chers. Il y a quelques temps est apparu le Z-Wave en 868MHz avec des modules assez chers, la diversité est en train de se faire.

Je voulais donc trouver une solution sur la gamme de fréquence 433MHz, mais voilà le soucis. Au niveau des box toutes faites, c’est soit du matos propriétaire, soit du Z-Wave… heureusement que la société rfxcom met à disposition un module (le rfxtrx de son petit nom) qui se branche en USB et qui fait émetteur et récepteur pour du 433MHz, à seulement 95€ (avant, il faisait un émetteur à 90 et un récepteur à 120 ou un émetteur/récepteur à 250…).
Me restait donc plus qu’a choisir ma box. Micasaverde propose une version light de sa box. La veralite, qui n’a de limite que le nombre de modules utilisables (50, c’est déjà énorme) pour une box à 180€ alors que toutes les autres sont au moins à 300.
J’ai donc opté pour une solution à base de veralite et de rfxtrx

contenu-veralite

Package très complet, avec les piles et le câble ethernet. On aurait pu avoir seulement le câble d’alim

rfxtrx

Un petit boité à brancher en USB. Il est fourni avec le câble USB (absent de la photo ^^)

Les premiers modules

Pour commencer, j’ai fais simple.
Une sonde de température (c’est mieux pour contrôler la température afin de gérer les radiateurs ^^).
C’est très simple, on met la pile, on se connecte à l’interface web de la vera, la sonde est reconnue. Reste plus qu’à spécifier un nom pour la reconnaître sur la vera, on peut aussi dire dans quelle pièce elle est.

sonde-unbox

Sonde de température et d’humidité.

sonde-vera

Info de température et d’humidité sur l’interface de la vera

Avec ça j’ai pris un module on/off de marque chacon, qui va me permettre d’allumer et éteindre un radiateur en fonction d’un scénario que j’aurais programmé sur la vera.

module-chacon

Module On/Off tout simple pour appareil d’une puissance de 1000W max

chacon-vera

L’image est une ampoule (allumée ou éteinte suivant l’état du module) parce que ses modules sont le plus souvent utilisés pour piloter les lumières.

Le karotz

Le karotz est plus un gadget ludique qu’autre chose. L’utilité domotique est pour le moment assez limitée.
En gros, je lui fais lire la température de la sonde de température.
Je lui fais dire bonjour quand on passe un tag RFID devant le lecteur intégré au lapin.
Il prendra toute son importance quand j’aurais programmé des seuils de température différents en fonction de la présence ou non de personne dans la maison. C’est via le lapin, lorsque l’on badgera la sortie ou l’entrée dans la maison, que je saurais si il y a du monde ou pas.

Voilà pour un début d’installation modeste mais qui va vite se compléter pour tout ce qui est radiateur.

4 Commentaires

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. james

    Cette installation me paraît intéressante et raisonnable financièrement. Manque plus qu’une tablette pour piloter et surveiller les températures des chambres depuis son canapé !

    1. platypus

      En attendant la tablette ça ce fait très bien depuis un pc portable ^^
      Surtout que la, j’ai rien à piloter, c’est automatique.

  2. Lacsap35

    Super la config! C’est exactement cette configuration que je voudrais acheter (Vera lite & rfxcom).
    Petite question sur la gestion du chauffage : utilisés tu un pluton thermostat sur la Vera? Comment se fait la programmation de ton chauffage avec la Vera ?

    Merci.

    1. platypus

      Bonjour.
      Non je n’utilise pas thermostat sur la vera.
      Pour la gestion des chauffage, j’ai créé une scène et j’ai codé en LUA ^^
      Je commence par récupérer les différentes valeurs des sondes puis en fonction des seuils que j’ai défini j’allume ou j’éteint mes radiateurs.
      Tout ceci fait l’objet d’un prochain article que je vais rédiger sur mon installation avec plusieurs modules et plusieurs sondes pour mes radiateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>